Mireille Vallette
Boulevard de l’islamisme
L’essor du radicalisme islamique en Europe illustré par l’exemple

L’essor du radicalisme musulman défie nos sociétés. La liberté d’expression diminue de jour en jour, des mouvements dits antiracistes censurent le débat public, tandis que les musulmans qui combattent cet obscurantisme reçoivent un écho dérisoire. Quant aux rapports qui, par dizaines, montrent l’avancée de la ségrégation et de la violence, et pointent la menace terroriste, ils semblent d’une inutilité absolue.
C’est que pour les médias, les politiques ou les chercheurs officiels, ces réalités n’existent pas. Ils veulent se convaincre et nous convaincre que rien n’arrêtera l’intégration. A chaque épisode agressif ou sanglant commis au nom de l’islam, ils injectent au public une dose de tranquillisant.
Pourtant, l’islamisation accélérée de l’Occident est loin d’être une illusion. Les péripéties quotidiennes qui se déroulent en Europe de l’Ouest — en Suisse et en France en particulier —, au Canada, aux Etats-Unis, témoignent de l’expansion d’un islam revendicatif qui manie la menace et l’intimidation, un islam décidé à renforcer son emprise et à imposer ses préceptes réactionnaires dans les rues, les écoles, les entreprises, les hôpitaux et les quartiers. D’innombrables mosquées et associations se font les vecteurs d’un enseignement discriminatoire, marqué par la haine de l’Occident et des femmes, et l’interdiction au sein de la communauté de toute liberté religieuse.
C’est par le biais de multiples exemples que l’avancée de cet islam des ténèbres est illustrée. S’il faut s’en soucier, c’est qu’il menace les fondements mêmes de nos démocraties.

De l’échec de l’intégration à la désintégration de la démocratie
 

Essai | Actualité | ISBN 978-2-88892-165-3 | 16x22,6 cm., 224 p., CHF 29 | EUR 19