Jacques de Guillebon
Nous sommes les enfants de personne

Comment être père ou mère quand on veut rester jeune jusqu’à la mort? Comment transmettre le savoir, les valeurs, l’héritage culturel et spirituel quand on a été nourri au lait de la contre-culture et de la transgression des interdits?
Avec une plume acérée, mais sans animosité, Jacques de Guillebon s’interroge sur l’héritage qu’a reçu sa génération de la part de parents porteurs d’idées généreuses peut-être, mais qui ont eu bien du mal à assumer les exigences de l’âge adulte. Le bilan est dur pour ceux qui ont «craché dans la gueule à papa» et qui arrivent aujourd’hui à l’âge de la retraite.
Cri du coeur et parole d’une génération, ce premier essai eut un accueil retentissant, marqué notamment par un passage surprenant chez Delarue.

Nouvelle édition augmentée de l’ouvrage paru en 2005 aux Presses de la Renaissance et épuisé depuis. Avec une préface inédite de Chantal Delsol, et une postface de l’auteur.

Génération 68, génération infantile? Sommes-nous «les pères de nos pères»?
 

Essai | Essais-actualité | ISBN 978-2-88892-094-6 | 13x20 cm., 240 p., CHF 30 | EUR 16