Rafik Ben Salah
La véritable histoire de Gayoum Ben Tell


Mythe fondateur de l’Helvétie, l’histoire de Guillaume Tell fait partie du patrimoine de l’humanité. Mais si ce Guillaume était, en fait, un « étranger » nommé Gayoum? S’il nous était arrivé de Berbérie, traversant la Blanchemédiane (Méditerranée) pour venir combattre les Trèchiènes (Autrichiens) aux côtés de Murad Boumgardène (Conrad Baumgartner), du héros ben Machtel (Arnold de Melchtal) et de ce cher Stouffa (Werner Stauffacher)?
Par le truchement d’une Suissesse étrangement émigrée en Tunisie — elle-même personnage inénarrable — Rafik Ben Salah adapte à la culture maghrébine la plus helvétique des légendes. Sur la trame vraie des faits, altérée par une généalogie fantasque, il nous déroule une fantaisie savoureuse, faisant sentir dans le texte même les fioritures et les inflexions du parler nord-africain.
Par-delà le récit burlesque et attachant, ce conte de Rafik Ben Salah, écrivain suisse d’origine tunisienne, constitue une étonnante passerelle entre les cultures... lectus sem ut lobortis, adipiscing ligula eleifend, sodales fringilla mattis dui nullam. Ac massa aliquet.




Et si Guillaume Tell était Berbère?

Conte | Littérature française | ISBN 978-2-88892-024-3 | 13x20 cm., 144 p., CHF 28 | EUR 15