Renaud Camus
Le Communisme du XXIe siècle

Sans contester la validité de la lutte contre le racisme ni l’honneur de ceux qui en furent les pionniers, Renaud Camus fustige l’aveuglement que le « communisme du XXIe siècle » (selon l’expression d’Alain Finkielkraut pour désigner l’antiracisme dogmatique), impose, en s’appuyant sur la déculturation de masse, à la société française quant à son destin. Nous n’allons pas, explique-t-il, vers un fraternel mélange de cultures, mais, entre violence et enseignement de l’oubli, vers un rapide réensauvagement de l’espèce.
À quelques mois de l’élection présidentielle — « peut-être la dernière chance » —, Camus met en garde aussi contre les remèdes « pires que le mal », tel le vote Le Pen…

Sans crainte des tabous, sans provocation gratuite, mais avec une concise gravité, ce pamphlet va droit au but : mettre en lumière, avant qu’il soit trop tard, une entreprise de nivellement et d’intimidation qui, selon lui, promet à une rapide disparition une culture, un art et un mode de vie naguère admirés parmi les plus précieux — la civilisation française.

Le Communisme du XXIe siecle
Essai | Société | ISBN 2-88892-034-4 | 13x20 cm., 112 p., CHF 20 | EUR 11